Walhain: motion commune d’Avenir communal et Ecolo contre les visites domiciliaires adoptée

Une fois n’est pas coutume, il n’y avait presque pas assez de place pour accueillir le public venu assister au conseil communal de Walhain ce lundi soir. La trentaine de citoyens était présent pour un point: le vote d’une motion concernant le projet de loi autorisant les visites domiciliaires en vue d’arrêter une personne en séjour illégal.

Deux motions déposées avant une motion commune portée par deux groupes.

En réalité, deux motions avaient été ajoutées, à deux jours d’intervalle, à l’ordre du jour du conseil. L’une était déposée par Ecolo,  dans la majorité, et l’autre par Avenir communal (AC), dans l’opposition. Lorsqu’ils s’en sont aperçus, Ecolo a proposé de retirer sa motion et de rencontrer l’autre groupe pour se mettre d’accord sur une motion commune. « Cette motion gagne ainsi en visibilité, en clarté et elle a plus de force » souligne Xavier Dubois, conseiller AC.

Plusieurs personnes sont encore arrivées en cours de séance pour compléter un public déjà nombreux

Une matière d’intérêt communal pour les uns, pas pour les autres.

Les deux groupes affirment avoir été interpellés par des Walhinois à propos du projet de loi. Ils rappellent également que de nombreux citoyens sont actifs depuis plusieurs années pour accueillir et aider les migrants et que la commune doit veiller à ce que cette solidarité ne soit pas mise à mal. La motion invite notamment la Chambre à rejeter le projet de loi afin de préserver le droit à la vie privée, le droit à la solidarité et l’indépendance du juge d’instruction. Elle a été adoptée par tous les conseillers à l’exception de trois Libéraux du groupe WAL 1. L’Echevine Nicole Thomas-Schleich, la Président de CPAS Raymond Flahaut et le conseiller Didier Hayet se sont en effet abstenus. « Je salue les efforts faits à Walhain, tant les initiatives privées que le travail du CPAS. La Belgique est une terre d’accueil en matière d’asile mais aussi un Etat de droit et elle doit le rester » explique Nicole Thomas-Schleich. « Le conseil devrait se déclarer incompétent pour ce dossier. C’est une compétence purement fédérale » ajoute-t-elle dans l’argumentaire justifiant son vote. Faux pour Xavier Dubois (AC): « Il ne s’agit pas ici de réglementer quelque chose qui ne serait pas de compétence communale mais bien de prendre position. La commune a le droit d’exprimer un avis » argumente-t-il. « Certains Walhinois qui hébergent des migrants m’ont dit qu’ils se cachent de leurs voisins par crainte d’être dénoncés. Ce projet de loi a déjà des conséquences concrètes sur le bien-vivre que nous prônons tant à Walhain » ajoute l’Echevin Ecolo Jean-Marie Gillet.

Walhain, bientôt « Commune hospitalière »?

La motion propose également que la commune rejoigne le réseau des communes hospitalières. Une proposition à laquelle ne s’oppose pas Nicole Thomas-Schleich et qui sera examinée prochainement. « Les actions menées par le CPAS et les citoyens avec le soutien de la commune montrent que nous sommes déjà bien avancés et qu’il ne s’agit pas simplement d’une bonne intention » conclut Jean-Marie Gillet.

Blandine Rans

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *