Des horaires plus légers pour des étudiants plus actifs à Gembloux (Ulg)

La faculté de Gembloux Agro-Bio Tech (Ulg) veut moderniser la formation de ses ingénieurs. La nouvelle réforme des horaires concernent uniquement les étudiants de master mais celle-ci fera date.

« Dès l’année prochaine, Gembloux Agro-Bio Tech va s’engager dans un projet pédagogique innovant qui place les étudiants et leurs projets professionnels personnels au cœur du dispositif de formation ».

Comment ?

Les changements seront opérationnels dès la rentrée académique. L’idée sera de réduire les cours de 8 à 6 heures par jour et que les étudiants bénéficient de deux semaines sans cours à chaque quadrimestre pour pouvoir préparer leur futur professionnel.

« Depuis plusieurs années déjà, de nombreux enseignants de Gembloux innovent en testant de nouvelles méthodes d’enseignement plus participatives. Elles stimulent la motivation intrinsèque des étudiants en leur permettant de mener des projets concrets, répondant à des besoins d’entreprises privées ou de collectivités. En septembre, c’est un nouveau projet global d’organisation des masters qui sera mis en place pour que chaque futur bioingénieur devienne acteur de sa formation en construisant un parcours individuel de professionnalisation« .

Cette approche, approuvée par l’assemblée des enseignants de la faculté, va permettre de libérer du temps dans l’horaire pour que les étudiants de master puissent travailler à leurs projets personnels, réaliser des travaux de groupe ou effectuer leurs stages. Cela aura pour objectif de conduire la faculté vers une pédagogie de plus en plus active où le rôle des enseignants va évoluer : d’un accompagnement collectif des étudiants en bachelier, on passe à une relation individualisée de « mentoring » en master.

Toujours encadrés mais plus responsables…

Toujours encadrés et conseillés dans leurs choix, les étudiants seront amenés à sortir de leur zone de confort pour mettre en pratique les notions étudiées.

Progressivement, ils seront responsabilisés. Quand ils termineront leur parcours de formation, ils auront déjà plusieurs expériences acquises en milieux professionnels (entreprises, administrations, ONG nationale ou internationale,…) et les compétences essentielles que le monde professionnel attend des bioingénieurs.

Voilà pour les objectifs de cette approche innovante développée par la faculté de Gembloux Agro-Bio Tech. Vous pouvez écouter à ce sujet l’interview d’Aurore Degré, Vice-Doyen à l’Enseignement à Gembloux, via la vidéo ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *